logo_plu.png

Dans le cadre de la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU), La Mairie de Paris a organisé une concertation sur le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD).  

Cette phase de concertation lancée le 20 janvier 2022, lors de la réunion du rendu du diagnostic a conduit les référents PLU des conseils de quartiers du 14e à proposer des ateliers de co concertation sur le projet de PADD.


Compte tenu du calendrier de renouvellement des comités d’animation des conseils de quartiers, une seule réunion a pu être organisée le 19 mars dernier. Elle s’est tenue à la Maison des réfugiés avec tous les conseils de quartiers pour la finalisation des contenus des cahiers d’acteurs, devant être publiés le 1er avril au plus tard.

Notre participation à cette réunion a permis :

-D’exprimer publiquement que la restitution du diagnostic ne rend pas compte fidèlement des 150 contributions des citoyens qui alertent sur les enjeux de la transformation du site de La Rochefoucauld.

-De mobiliser et faire partager l’attention nécessaire aux conditions de concertation proposées par la mairie dans les appels à participation.

Un vœu commun entre les conseils de quartier est en cours de rédaction respectant les attentes exprimées par l’ensemble des citoyens mobilisés sur les enjeux majeurs du PLU.

Le projet de révision du Plan Local d’Urbanisme, tel qu’il a été présenté aux citoyens, montre des perspectives et non un véritable Plan en étapes qui obligerait de montrer les priorités, les modalités de mise en œuvre des orientations d’aménagement et de programmation engagées dans la phase à l’issue du PADD, c’est-à-dire « le comment » et le prévisionnel financier de ses grandes orientations, « le combien ».

En conséquence, dans le cadre du respect de l’exercice de la démocratie participative, les participants sont en droit légitime de connaitre les modalités de mise en œuvre du plan et son budget. De par la complexité du projet de Plan et malgré les réunions organisées par la Mairie, il est urgent de prendre un temps indispensable pour mieux comprendre l’importance des conséquences du PLU et de ses ambitions annoncées.
Notamment, le « Contrat participatif » cité dans la
Charte parisienne de la participation citoyenne, permet aux conseils de quartiers d’être associés aux prochains développements du projet de PLU.

Les attentes des citoyens sont légitimes, a fortiori pour accepter l’application d’un règlement qui les concernera pour une décennie au moins et au regard des potentielles dépenses de l’argent public.